Odile Jacob publie

Collectif

Empreintes sociales En finir avec le court terme

En cette période de reprise encore incertaine, il est nécessaire de rétablir la confiance dans l’économie qui a été tant mise à mal. Des voies nouvelles doivent être ouvertes car notre système économique est perfectible.

Or c’est dans l’entreprise que réside la création de valeurs, que se joue la croissance et la prospérité pour la société. À condition toutefois de l’inscrire dans des logiques de long terme et en ne perdant jamais de vue que ce sont des femmes et des hommes qui, par leur travail, sont le moteur réel de toute création de richesse.

Plaider pour que le retour de la croissance ne s’accompagne pas d’un retour à de mauvaises habitudes et à de fausses valeurs, mais soit l’occasion de replacer l’homme au centre de l’entreprise et d’agir pour le long terme : tel est l’objectif de cet essai émanant d’un collectif de chefs d’entreprise se définissant comme des « praticiens humanistes ».

Plus qu’une grille de solutions, l’ouverture d’un débat.

Philippe Carli (récemment passé de la direction de Siemens à celle du groupe Amaury), Jean-Pierre Clamadieu (Rhodia), Françoise Gri (Manpower), Pierre Kosciusko-Morizet (Price Minister), Christian Nibourel (Accenture), Bruno Rousset (groupe d’assurances April), François Séguineau (Toshiba),

Arnaud Ventura (PlaNet Finance), Martin Vial (Europ Assistance)

Coordination éditoriale : Agence ELAN