Odile Jacob publie

Jill-Patrice Cassuto

De la maladie de la vache folle à celle de Creutzfeldt-Jakob

Le 20 mars 1996, Stephen Dorrel, ministre britannique de la Santé, prend la parole à la Chambre des communes devant une assistance d’abord indifférente, puis ébahie. C’est une révélation fracassante : l’agent encore inconnu responsable de la maladie de la vache folle serait transmissible à l’homme. L’épidémie bovine avait jusqu’alors suscité peu d’émotion. Et soudain, tous les consommateurs étaient menacés. Et le ministre de minimiser l’ampleur du risque. On sait ce qu’il advint. Jill-Patrice Cassuto fait le point sur l’encéphalopathie spongiforme bovine, ses précurseurs, les premières recherches qui ont eu lieu dans le passé, ainsi que sur sa forme humaine dérivée, la maladie de Creutzfeld-Jacob, et sur la question hautement controversée des modes de contamination. Mais ce livre n’est pas seulement un dossier scientifique faisant un état des lieux de nos connaissances en la matière. C’est aussi une enquête sur " l’affaire de la vache folle ", les responsabilités des uns et des autres, la gestion des risques sanitaires à l’échelle européenne.

Jill-Patrice Cassuto est professeur de médecine et dirige le service d’hématologie clinique du CHU de Nice.