Odile Jacob publie

Jacques de Larosière

Cinquante ans de crises financières

« Ce récit est celui des crises financières que les marchés finissent toujours par infliger à ceux qui ont abusé de leurs innovations, de leurs excès et du laxisme ambiant. Le traitement de ces crises, souvent inventif, a consommé beaucoup plus d’énergie que leur prévention et les réformes de fond.

J’ai eu le privilège de participer à certaines de ces “sorties de crise”. Par exemple, pour la crise de l’Amérique latine, les négociations de programmes d’ajustement du FMI et l’aide à la transition des pays de l’Europe de l’Est.

Mais le tableau reste sombre. La crise de 2007-2008, avec son cortège de chômage et de récession, est une manifestation extrême de ce que peut produire un endettement excessif. Et les politiques monétaires d’aisance quantitative plongent l’observateur que je suis dans un abîme d’interrogations et de doutes. » J. L.

De la chute de Bretton Woods à celle de Lehman Brothers, le récit vécu de cinquante ans de crises financières par un acteur de premier plan de la finance et de la monnaie.

Les Mémoires d’un homme d’exception et d’influence qui a travaillé aux côtés de Jacques Delors, Valéry Giscard d’Estaing, Raymond Barre, Paul Volcker et beaucoup d’autres.

Jacques de Larosière a fait toute sa carrière au sommet des institutions financières : il a d’abord dirigé le Fonds monétaire international (1978-1987), avant de devenir gouverneur de la Banque de France (1987-1993), puis président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (1993-1998). Il est conseiller auprès du président de BNP-Paribas.