Odile Jacob publie

Boris Cyrulnik

Parler d'amour au bord du gouffre

Ceux qui surmontent un traumatisme éprouvent souvent une impression de sursis qui démultiplie le goût du bonheur et le plaisir de vivre ce qui reste encore possible. Olga a subi une blessure physique et psychique grave à l’âge de 18 ans. Elle a tout juste commencé de vivre que déjà il lui faut apprendre une autre manière d’être au monde. En puisant dans ses ressources intellectuelles et physiques, elle a utilisé ce que son entourage lui proposait afin de devenir une autre. L’homme qu’elle a épousé a conjugué sa manière d’aimer avec cette femme particulière. Et l’enfant qui naîtra de cette union devra s’attacher à ces parents singuliers dont il recevra un héritage psychique hors du commun. Dans cet essai vibrant sur le bonheur, Boris Cyrulnik démontre que même ceux qui ont de graves blessures affectives peuvent les transformer en grand bonheur. Il veut montrer comment on s’engage dans le couple avec son histoire et son style affectif, ses blessures et ses victoires. Et comment on transmet aux enfants une énigme qui invite à l’étrangeté et à la créativité.

Boris Cyrulnik est directeur d’enseignement de « la clinique de l’attachement » à l’université de Toulon. Il est président de l’Observatoire international de la résilience. Il a publié, aux éditions Odile Jacob, Les Nourritures affectives, L’Ensorcellement du monde, Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards et Le Murmure des fantômes, qui ont tous été de grands succès.