Odile Jacob publie

Patrick Artus

40 ans d'austérité salariale Comment en sortir ?

« L’austérité salariale, depuis quarante ans, façonne nos économies.
Au point de départ, il y a eu l’idéologie libérale et la volonté d’accroître les revenus du capital. Mais, aujourd’hui, l’enjeu est beaucoup plus vaste : depuis la crise de 2008, l’austérité salariale a favorisé des politiques économiques fortement expansionnistes, avec une inflation faible et des taux d’intérêt bas, qui maintiennent la solvabilité des États malgré un endettement public très élevé.
Or, aux États-Unis, en France, en Italie, partout en Europe, les partis populistes ont fait campagne précisément sur la sortie de l’austérité salariale et la hausse du pouvoir d’achat. » P. A.
Il faut se rendre à l’évidence : l’austérité salariale est une menace pour les démocraties. Mais comment en sortir alors qu’elle est devenue une pièce centrale de l’équilibre économique ?
Patrick Artus analyse ici les conséquences de ce qu’il appelle la « aponisation » des économies, explore les conditions de sortie de l’austérité salariale et prend position dans le débat qui fait rage outre-Atlantique sur les taux d’intérêt bas et la nécessité ou non de les remonter.
Un débat dont l’issue dessinera les vingt prochaines années…

Patrick Artus est professeur associé à l’École d’économie de Paris et chef économiste de Natixis.