Odile Jacob publie

Boris Cyrulnik

Je me souviens…

« Ça fait soixante-quatre ans que je n’ai rien pu dire, c’est la première fois que je le fais. Je me rappelle, j’habitais ici. Et puis un jour, ou plutôt une nuit – c’était tôt le matin quand j’ai été arrêté –, la rue a été barrée de chaque côté par des soldats en armes. C’étaient des Allemands, mais j’ai été arrêté par la police française.
Il y avait des camions en travers de la rue et puis, devant la porte, une traction avant avec des inspecteurs en civil, des inspecteurs français qui étaient là pour arrêter un enfant de six ans et demi ! » B. C.
Boris Cyrulnik évoque, dans ce livre très personnel, son enfance, son arrestation, son évasion et surtout l’insoumission aux hommes et aux idées.
Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Il est l’auteur d’immenses succès, notamment Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards et Autobiographie d’un épouvantail.