Odile Jacob publie

Louis Crocq

Les Traumatismes psychiques de guerre

Sursauts, angoisses, souvenirs obsédants, visions hallucinées, cauchemars, repli sur soi : tels sont les principaux symptômes dont souffrent tous ceux qui ont vécu l'enfer de la guerre. Pour les combattants comme pour les civils se pose alors la question : peut-on oublier ? Peut-on guérir des violences psychiques de la guerre ? et comment ? Parvenir à parler authentiquement de cette indicible expérience, n'est-ce pas l'unique solution permettant de l'assumer pleinement et de trouver, enfin, l'apaisement ? 

Louis Crocq a été psychiatre des armées, professeur associé de psychologie pathologique à l'université Paris-V et président de la section militaire de l'Association mondiale de psychiatrie. Il a fondé le réseau de cellules d'urgence médico-psychologique qui, dans toute la France et à l'étranger, dispense les premiers soins aux victimes d'attentats, de catastrophes, de guerres.