Odile Jacob publie

Boris Cyrulnik

Les Nourritures affectives

Qui détermine notre destin amoureux ? Qui nous pousse à nous perdre dans la drogue ou le jeu ? Qui nous transforme en tueurs en série ? Bref : qui gouverne ce que nous sommes ? Le diable. Si je n'existais pas, rien n'existerait, car il n'y aurait rien à quoi s'opposer, lui fait dire Fernando Pessoa. Invention de poète ? Rien n'est moins sûr. Ce principe d'opposition, Jean-Didier Vincent nous invite à en explorer les facettes, de la vie animale au cerveau de l'homme. Le diable, c'est la vie. Pourquoi et comment tombons-nous amoureux ? À quoi rêvent les fœtus ? La violence est-elle nécessaire ? Ce livre examine, depuis le stade fœtal jusqu'à la vieillesse, les pathologies affectives qui sont à l'origine des troubles de la socialisation des individus et donc des maux les plus flagrants de nos sociétés : violence, racisme, déviances juvéniles, transgressions sexuelles, etc. Il montre en particulier comment la promiscuité ou l'absence provoquent la fusion ou la carence affective, empêchent les individus de socialiser leurs émotions dans des rituels et les poussent au passage à l'acte. « Passionné d'éthologie animale, Boris Cyrulnik a étendu son champ d'action au comportement humain. Inclassable, iconoclaste, cet arpenteur de l'âme humaine a su donner un visage à nos émotions. » L'Express.

Boris Cyrulnik est neurologue, psychiatre, psychanalyste, mais aussi éthologue. Sa démarche : reprendre toutes nos idées reçues en matière de psychologie et les repenser à partir de l'observation des comportements animaux. Il est l'auteur d'Un merveilleux malheur et de L'Ensorcellement du monde.